Bonjour Émilie ! Merci beaucoup d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques mots ? Merci à toi d’avoir accepté. Je suis Émilie, puissante et libre femme qui essaie de vivre au mieux sa vie. Je pourrais te parler de pleins d’étiquettes, mais pour me présenter celle-ci me va bien.

Émilie, accompagnatrice de changements

C’est une très belle présentation ! 😉 Si tu le veux bien, on va commencer par parler de ta vie professionnelle pour ensuite nous pencher sur ta vie personnelle (pas trop personnelle non plus, rassure-toi !). Tu es coach de vie et coach professionnelle sous ton entreprise l’Envol, c’est bien cela ?

Je me présente en disant que je suis accompagnatrice de changements. Mes outils sont le coaching, la PNL, l’hypnose humaniste et l’ennéagramme.

 

Comment as-tu découvert tous ces outils ? Et peux-tu nous en dire plus sur ce qu’est l’hypnose humaniste ?

En fait il s’agit à chaque fois de rencontres que j’ai faites. Une personne m’a d’abord parlé de la PNL et de ses bienfaits, puis une autre d’une belle école de coaching qui répondait à mes valeurs, une autre rencontre d’hypnose. C’est aussi grâce à ces personnes mises sur ma route à ce moment-là, que j’en suis là aussi aujourd’hui 🙂
Beau cadeau de la vie 🙂
Pour l’hypnose humaniste, l’approche m’a réellement plu car je la trouve écologique pour le client, je n’induis rien comme symboles à moi, puisque c’est lui qui travaille. La transe hypnotique est la même qu’une hypnose classique, à la différence qu’en état modifié de conscience, le client me parle, trouve lui-même un symbole qu’il voit et travaille sur son propre symbole. Du coup, cela libère bien plus vite les blocages et les libérations à faire.

D’accord, c’est très intéressant ! Du coup, en quoi consistent exactement tes accompagnements ? Quelle est ta cible, quels sont les objectifs, comment procèdes-tu ?

Alors je différencie bien les clients professionnels et personnels. Pour le pro, j’accompagne uniquement des porteurs de projets entrepreneuriaux ou dirigeants d’entreprises dans leurs problématiques (car comme je dis toujours, avant d’être thérapeute, je suis entrepreneure).

Pour les clients perso, j’accompagne les personnes en transition de vie : beaucoup suite à séparation / divorce, licenciement, longue maladie (je fais partie en parallèle d’une association de lutte contre les cancers féminins), traitement de deuils aussi à faire (c’est fou la société ne nous laisse plus le temps de les faire correctement et je trouve ça essentiel pour avancer avec plus de confiance en la vie !).

Pas de recettes magiques, c’est au cas par cas : je définis, en accord avec le client, le protocole que je vois pour lui et combien de séances seront nécessaires, à mon sens.

Merci pour ces explications ! Peux-tu nous parler de ton parcours professionnel, ce qui t’a amenée à faire ce métier sur-mesure ?

J’ai entendu quelqu’un me dire après explications de mon parcours pro « Oulah, quel parcours chaotique ! », j’ai trouvé ça fou car moi je le trouve hyper cohérent, pas chaotique du tout, et si je garde cette image je dirais : « du chaos naît les étoiles » 🙂

J’ai très vite su qu’il fallait que je rentre dans la vie active, travailler, être dans un bureau, sembler débordée ça me paraissait bien, j’admirais étant jeune ces personnes-là. Alors après mon bac, j’ai décidé de suivre un BTS force de vente en alternance, et mon 1er patron a été un agent général d’assurance. 2 ans à me former à ce nouveau métier, que j’ai aimé. Puis à la fin de mon contrat et de l’obtention de mon diplôme, il m’a proposé un CDI, pour que je sois responsable d’une seconde agence d’assurance qu’il avait, j’ai accepté. Quelle belle opportunité du haut de mes 20 ans !!! Au bout d’un an, je m’ennuyais, je voyais mes copines qui s’amusaient, profitaient, et moi je me voyais déjà plan-plan dans un boulot, c’était trop tout ça pour mes 20 ans, je voulais découvrir le monde !!! J’ai alors démissionné, j’ai pris un aller simple et je suis partie vivre sur l’île de la Réunion. J’ai adoré passer 6 mois là-bas, je me suis enrichie, je me suis découverte aussi moi, j’ai découvert une autre façon de travailler (car j’avais aussi trouvé un job dans l’assurance). Mais les miens ont fini par me manquer alors retour en France. L’envie de m’amuser étant toujours là, je ne suis pas revenue à l’assurance, j’ai été dans un domaine que j’adorais depuis petite fille : les cosmétiques. J’ai bossé 3 ans et demi chez Sephora, avec le recul, ça a été une super période, où finalement j’ai rencontré mes meilleures amies actuelles. La pression familiale, les appels du Luxembourg, ont fini par résonner dans ma tête, et j’ai fini par « rentrer dans le chemin » (pour la société bien-sûr), en retrouvant l’assurance et en allant travailler à Luxembourg, là où niveau salaire je gagnais le double d’en France. J’ai tenu 7 ans, j’y ai perdu beaucoup aussi (notamment niveau relations), gagné beaucoup aussi car j’ai appris pas mal de choses niveau compétences et surtout surtout j’ai découvert ce que je ne voulais pas de ma vie et quelles valeurs je ne voulais pas négocier. J’ai fini à la Direction d’une compagnie d’assurance et c’est mon corps un jour qui a décidé que c’en était trop pour moi, sans crier gare, je me suis écroulée de douleur un soir chez moi, j’ai été hospitalisée 3 semaines. Mon corps savait avant ma tête ce que je ne voulais pas voir. Ça faisait des années que je marchais à côté de ma vie. C’est dans ce lit d’hôpital que je me suis dit « Tu as 30 ans, regarde-toi, est ce que tu veux que ta vie ressemble à ça ?! ». Naturellement un grand NON est apparu. Ça a été le début de ma reconstruction je pense. Et l’élément qui a fait que j’en suis là aujourd’hui et passionnée par ce que je fais, car je peux dire aux gens « Oui c’est possible de sortir de cette vie d’automates et de vivre la vie qui est faite pour vous ! »

Je ne dirais pas que ton parcours est chaotique, plutôt qu’il est très riche ! C’est beau, ce que tu nous racontes ! Tu nous parles de refuser des valeurs qui ne te convenaient plus… Quelles étaient-elles ? Et quelles sont, justement, les valeurs chères à ton cœur ?

Merci, je trouve aussi oui 🙂 En fait, je vivais dans un monde où l’image prime, où il faut avoir la berline allemande qui va bien, la maison qui va bien, les vacances dans de beaux endroits, j’ai vécu enfermée dans le regard des autres, ça je le vois aujourd’hui bien sûr, mais à l’époque, à une époque j’ai même trouvé ça valorisant et normal.

Mais le mal-être grandissait en moi, je le faisais taire à chaque fois, la surface était belle, mais j’ai découvert à l’hôpital que je m’étais complètement perdue en cours de route.

Les valeurs qui sont chères à mon cœur sont la liberté (que plus personne ne m’enferme dans une cage), l’authenticité (avec moi-même et les autres) et le respect.

Spiritualité & Intuition

Dirais-tu que tu t’intéresses à la spiritualité ?

À partir du moment où on commence à chercher le chemin vers soi, on découvre que quelque chose de plus grand nous anime, je crois en l’âme, je crois donc à la spiritualité oui. C’est une partie qui fait partie de moi aujourd’hui et de mon quotidien.

 

Peux-tu nous en dire plus ? Comment t’accompagne-t-elle au quotidien ?

En fait naturellement, et je ne saurais plus dire comment cela a commencé, je me suis vivement intéressée à la Lune et à ses cycles et naturellement j’ai commencé à méditer à ces dates spécifiques, ressentant cette énergie, j’ai continué en faisant des rituels et finalement mon quotidien est parsemé de rituels. Par exemple, ce week-end j’ai organisé un blessing way pour ma meilleure amie qui va devenir maman pour la 1ère fois, ça a été un moment entre femmes, pour bénir mon amie, et honorer le passage de sa vie de femme à celui de maman. En fait, je me reconnecte avec l’essentiel, on a perdu beaucoup de choses en cours de route, on est dans un monde ultra connecté mais on arrive plus se connecter à nous, aux autres et à la nature, j’ai pris le parti de me reconnecter, en conscience, à tout ça.

Je suis complètement d’accord. Je ne connaissais pas le blessing way, en quoi cela consiste exactement ?

En fait c’est une tradition des indiens Navarro d’Amérique du Nord, qui pratiquaient cela. C’est en fait un enchaînement de rituels (ça peut être plein de choses, cercles de paroles entre femmes, prières, offrir un collier de perles à la future maman, faire un dessin commun sur son ventre au henné, tous ces rituels sont là pour qu’au moment de l’accouchement, elle ressente toutes les énergies des femmes importantes de sa vie, que toutes les femmes la portent à ce moment-là, à commencer par la force de sa propre mère). C’était hyper beau à faire.

Voici un lien qui explique ce rituel plus en détails.

 

Merci pour les explications 🙂 Et quels rituels de nouvelles lunes / pleines lunes as-tu l’habitude de faire ?

Alors pour mes rituels, je crée mon propre rituel qui me vient à l’intuition, je ne sais jamais vraiment avant ce que je vais faire. Et je ne m’impose pas de date non plus pour les faire, je le ressens dans mon cœur que là je dois me recentrer sur moi et passer du temps avec moi.

C’est superbe que tu te connectes à 100% à ton intuition !

Mon intuition me guide pas mal aussi en hypnose.

Assez régulièrement en séance d’hypnose, quand je vois que le client ne sait pas où aller, ou quand on rencontre une figure archétypale (type enfant intérieur, masculin intérieur, ou féminin intérieur) ou encore lors de deuils, des phrases me viennent ou une action qu’il pourrait faire et ça tombe juste.

Souvent à ce moment-là, des pleurs surgissent, c’est là que je sais que je suis dans le bon, le message devait passer.

 

Est-ce que tu as développé ton intuition naturellement, ou bien tu as longuement travaillé dessus consciemment ?

En fait non elle s’est révélée à moi je pense. C’est cette intuition qui m’a poussée et guidée pour changer de vie, c’était comme une évidence. J’ai appris à lui faire confiance.

Et de temps en temps je l’aiguise encore plus, notamment je me rappelle d’une fois où j’étais sortie en voiture, et à chaque intersection, je lui demandais où aller, je me laisser porter par elle. J’ai conduit une quinzaine de minutes jusqu’à arriver sur un plateau où j’avais une vue superbe sur la pleine lune bien ronde et sans nuage !!

Un superbe spectacle (et je précise je ne connaissais pas l’endroit où j’étais, le mental avait bien décroché), j’avais eu envie de m’amuser avec elle ce soir-là 😉

J’adore cet exercice, ça peut être très sympa à faire ! Tu as bien fait de l’écouter, donc 😉 Est-ce que tu utilises des objets ésotériques dans ton quotidien et dans ta profession ? (pendules, tarots, oracles, herbes, runes, etc).

Oui essaie, c’est drôle à faire et assez bluffant 🙂

Alors dans ma profession, à part mes pierres de protection type labradorite non.

Dans ma vie privée oui, pierres, plumes, oracles. Je m’en sers lors de mes rituels essentiellement, sinon à des dates spéciales, pas pour connaître l’avenir mais pour m’appuyer, venir en support. Style en début de mois, à mon anniversaire, en début d’une nouvelle année, lorsque j’ai une question ou des doutes sur une situation…

Et en quoi consistent les plumes également ?

Ah les plumes je les ramasse quand je les trouve sur mon chemin pile au moment où je me posais une question J’aime les garder près de moi du coup, elles sont sur ma bibliothèque. En soi elles ne me servent à pas grand chose haha !


Ce sont des sortes de porte-bonheur en quelque sorte !

Oui voilà exactement ! 🙂

Stage de reconnexion à son féminin intérieur

Y a-t-il quelque chose que tu aimerais ajouter (ou plusieurs) ? Sur les sujets de ton choix 😉

Je prépare un stage pour se reconnecter à son féminin intérieur dans le ballon vosgiens fin août, ça pourrait sûrement intéresser tes abonnées également. C’est ouvert exclusivement aux femmes : ça parlera intuition, on fera des rituels, on laissera parler notre créativité, je parlerai des cycles aussi, un beau moment en perspective ! Les inscriptions sont possibles avant fin juillet.

 

Merci pour les informations ! Tu aimerais ajouter autre chose ?

Juste que je remercie pour cet espace 🙂 je trouve ça top ce que tu fais et je serais heureuse si ça en inspire d’autres.

Qui se cache derrière l’interviewée ?

Émilie L. est accompagnatrice de changements. Suite à un parcours riche, elle a décidé de créer L’Envol. Coach de vie et coach professionnel pratiquant l’hypnose humaniste, elle tient aux valeurs de liberté, d’authenticité et d’épanouissement de soi. Son interview retrace son parcours professionnel et personnel, ses valeurs, son lien avec la spiritualité…

Qui se cache derrière l’intervieweuse ?

Je suis Jade, graphiste pour entrepreneuses du mieux-être et de la création chez Créa’Chouette et Sorcière Moderne à temps plein. Mon objectif est d’aider les femmes à exprimer qui elles sont et ce qu’elles font, et de leur permettre d’échanger, de se rencontrer et de s’affirmer. Ouverte d’esprit, bienveillante et empathique, j’espère faire entendre la voix de femmes qui, comme moi, sont spirituelles et souhaitent démystifier cette spiritualité.

Qu’est-ce que bloomôwly ?

bloomôwly est un blog permettant aux Sorcières Modernes de s’exprimer en toute liberté. Vous y retrouverez des interviews de ces femmes, issues de professions diverses et aux croyances hétéroclites. Vous retrouverez également régulièrement des « articles invités » sur des thèmes divers et variés tenant à cœur aux autrices. Enfin, le partage étant l’une des valeurs phares du blog, vous trouverez sur bloomôwly des conseils, de l’aide et des réflexions liées à la spiritualité, à l’ésotérisme, à la nature et au féminin.